Les produits dérivés : Vos repères

Apparus à la bourse de Paris à la fin des années 80, les deux marchés de produits dérivés français, le MATIF et le MONEP ont été développé pour répondre aux attentes de souplesse et d’efficacité formulées depuis longue date par les membres de la communauté financière française.

Plusieurs types de produits dérivés existent :

1- Les options

Ce sont des contrats qui portent sur un échantillon d’actions ou sur indices. Ils confèrent à son porteur un droit : celui d’acheter ou de vendre un nombre déterminé de ces actions à un prix fixé à l’avance (prix d’exercice) à une échéance donnée.

2 - Les warrants

A la différence des options, les warrants sont des valeurs mobilières créées à l’initiative d’un établissement financier bancaire. Tout comme les options, les warrants offrent le droit d’acheter ou de vendre différents supports à un prix d’exercice fixé et jusqu’à une date donnée.

» Les Warrants : exercer ou vendre un warrant : que choisir ?

» Les Warrants : La cote des warrants à la loupe

» Vos outils pour apprécier le prix d'un warrant

3 - Les bons de souscription

Tout comme les warrants, les bons de souscription d’actions sont des valeurs mobilières émis en nombre restreint par une société. Contrairement aux options négociables, chaque exercice d’un bon donne lieu à la création d’une ou plusieurs actions nouvelles. De même, à la différence d’un contrat d’option, il est impossible de vendre un de souscription pour initialiser une position.

4 - Les Trackers

Lancé par Euronext Paris en janvier 2001, les « trackers » sont des fonds indiciels négociables en bourse qui répliquent la même performance qu’un indice ou qu’un panier d’actions et offrent une grande liquidité sur le marché.