Les Warrants : exercer ou vendre un warrant : que choisir ?

Vous avez acheté des warrants, deux possibilités s'offrent à vous :

- Soit, vous exercez le warrant c’est à dire que vous décidez effectivement d'acheter (Call) ou de vendre (Put) l’actif sous-jacent à l’échéance :
- à tout moment jusqu'à sa date d'échéance pour les warrants de type "américain",
- le jour de son échéance.

Attention !

Pour éviter les problèmes de livraison des titres, la AMF impose aux émetteurs de radier les warrants qui cessent d’être cotés 6 séances boursières avant leur échéance.

Après ce délai, il n'est plus possible d'effectuer de transaction. La seule solution est d'attendre le jour de l'échéance pour exercer votre warrant. Ce qui n’est possible que si le warrant est dans la monnaie. Pour exercer votre warrant, il vous suffit de prendre contact avec votre intermédiaire habituel qui vous indiquera la marche à suivre.

Une fois l'exercice du warrant demandé, l'émetteur peut livrer physiquement les titres ou les payer en cash c'est-à-dire verser la différence entre le cours de clôture du support et le prix d'exercice du sous-jacent pour un Call (inversement en cas de Put : prix d'exercice - cours du support). C’est l’émetteur qui, en dernier ressort, décide des modalités d’exercice du warrant. Dans 95 % des cas, c’est le paiement en espèces qui est préféré.

Vous exercez vos Call warrants : conséquences ?

Achat de 100 Call Carrefour
Cours de l’action = 135 Euros
Prix d’exercice du Call = 140 Euros
Prime = 1,18 Euros
Parité : 10/1 soit 10 warrants pour une action Carrefour
Date d’échéance : 14-09-2000

Solution 1 : Cas de livraison des titres par l'émetteur

Il faut exercer 10 warrants pour avoir le droit d'acheter une action Carrefour. L'émetteur livrera donc 10 actions Carrefour en règlement immédiat au prix de 140 Euros par action, quel que soit le cours de Carrefour au moment de la livraison sur le Règlement Mensuel. Vous pourrez alors soit revendre les 10 actions Carrefour ou les conserver en portefeuille.

Solution 2 : Remboursement en cash par l'émetteur

Si le cours de l'action Carrefour clôture à 155 Euros le jour de l'exercice, vous recevrez alors la somme de 155 - 140 = 15 Euros par action Carrefour, soit un total de 15 x 10 = 150 Euros.

Soit, vous revendez le warrant lorsque son support est une valeur mobilière cotée en bourse.

Le saviez vous ?

Il est souvent plus économique d'acheter un warrant hors de la monnaie et le revendre lorsqu'il est dans la monnaie pour cumuler la valeur intrinsèque et la valeur temps.

En effet, en cas de variation favorable du warrant, sa revente est en général la solution la plus avantageuse :

- Lorsque l'échéance est éloignée, la valeur temps ne subit pas d’érosion importante.
- Dès lors, la moindre variation favorable du sous-jacent aura une incidence positive sur la valeur temps et donc sur le cours du warrant.

Jargon des professionnels

- Cours du sous-jacent Air Liquide = Prix d’exercice du warrant, le call warrant est dit «à la monnaie»
- Cours du sous-jacent > Prix d’exercice du warrant, le call warrant est « dans la monnaie »
- Cours du sous-jacent < Prix d’exercice du warrant, le call warrant est «hors la monnaie».

Attention !

Les warrants sont des instruments à fort effet de levier (potentiel de gain et risque de perte importants). Ils nécessitent par conséquent un suivi régulier et doivent être utilisés avec modération.