Comment lire un graphique boursier ?

A la différence de l’analyse financière, dite analyse fondamentale où les titres sont sélectionnés en fonction des performances financières de l’entreprise, l’analyse technique étudie l’évolution d’un marché principalement sur la base de graphiques, dans le but de repérer la naissance de tendances.

L’analyse technique répond à la question : «quand faut-il vendre ou acheter un titre ?»

Même si les fondamentaux d’une valeur sont bons, il n’est pas recommandé d’investir dans une valeur dont les configurations graphiques sont orientées à la baisse.

- L’analyse technique repose sur une exploitation historique des cours des graphiques. Par le jeu de l’offre et de la demande, l’évolution graphique d’un cours est le reflet de divers facteurs comme le niveau des taux d’intérêts, les résultats d’entreprises, l’engouement ou la désaffection pour un titre.

- Les cours suivent des tendances

Les outils d’analyse technique ont pour but d’éliminer les fluctuations traduisant les hésitations des investisseurs pour révéler des mouvements significatifs.

- L’histoire a tendance à se répéter

L’analyse technique considère que la clé du futur se trouve dans le passé.

Comprendre un graphique boursier ?

Un graphique boursier se compose classiquement du cours d’ouverture, de clôture, le cours le plus haut et celui le plus bas. Ces informations permettent d’améliorer la perception des éléments forts de la séance qui ont influencé le comportement des acheteurs et des vendeurs.

Plusieurs types de représentations graphiques sont possibles pour illustrer l’historique du cours d’un titre :

Les courbes continues joignent les derniers cours observés pour chaque période.

Les bar-chart sont des graphiques composés d’une succession de barres. Ils mettent en évidence la volatilité du cours au quotidien et prennent en compte le premier et le dernier cours ainsi que les plus hauts et les plus bas.

Les chandeliers japonais encore appelés « candlesticks » mettent l’accent sur les cours d’ouverture et de clôture.

Inventée au Japon au XVIIème siècle pour suivre les variations des cours du riz, l’analyse graphique appliquée aux valeurs boursières permet de répondre à la question suivante : «La valeur représentée graphiquement dégage t-elle des signaux d’achat ou de vente ?»

Cependant, bien utiliser l’outil qu’est l’analyse graphique nécessite le respect de grands principes de base comme savoir :

- détecter une tendance
- dégager des signaux d’achat ou de vente
- interpréter l’importance des volumes échangés ?

Savoir détecter une tendance

Détecter une tendance, cela revient à répondre à la question suivante : d’après le graphique boursier de la société examinée, peut-on dégager des signaux d’achat ou au contraire des signaux de vente ?

Les droites de tendance – droite de soutien ou de résistance – permettent à l’investisseur de définir des seuils d’achat ou de vente. Elles forment une frontière supérieure et inférieure qui balisent l’évolution d’un cours.