Les warrants

Les warrants sont des instruments financiers à haut degré de risque. Ils sont caractérisés par une forte volatilité. Si les warrants peuvent doubler en quelques jours, il n'est pas rare de voir leur valeur s'effondrer brusquement.

Ils permettent à tout investisseur d'amplifier une variation de la bourse, de miser sur l'évolution des taux d'intérêt, des devises, des indices boursiers, du cours de certaines actions ou de paniers d'actions (ex : panier valeurs technologiques) ou encore de miser sur le nombre de jours pendant lequel l'indice CAC 40 évoluera entre deux bornes.

Warrants : quelle stratégie pour votre portefeuille boursier ?

A l'origine " outils de couverture ", les warrants permettent de dynamiser votre portefeuille (produit d'investissement) ou de dégager des liquidités (instrument financier). Chaque stratégie d'utilisation des warrants dépend des anticipations de l'investisseur (achat d'un call, si vous anticipez une hausse, achat d'un put dans le cas d'une baisse).

Vous souhaitez couvrir votre portefeuille d'actions contre une éventuelle baisse du marché.
Le put warrant permet de se constituer en quelque sorte une assurance contre la baisse d'un indice (CAC 40, Dow Jones, etc.), d'une action, voire d'une devise détenue en portefeuille.

Protégez votre portefeuille : Cas pratique

Vous détenez un portefeuille de 1 000 000 placé sur les valeurs du CAC 40, vous craignez une baisse de l'indice CAC 40 dans les semaines à venir, comment couvrir votre portefeuille ?

Vous achetez un Put Warrant CAC 40 (6400 points), pour protéger votre portefeuille.

Niveau du CAC 40 : 6 400 points
Valeur de votre portefeuille : 1 000 000
Prix d'exercice : 6200
Parité : 100/1
Quotité : 100
Delta : -0,5 %
Cours du warrant : 3,15

Marche à suivre pour couvrir votre portefeuille

Etape 1 : Quel est le nombre d'indices CAC 40 représenté par votre portefeuille ?
Valeur du portefeuille / Valeur de l'indice CAC 40 = 1 000 000 / 6 400 = 156,25 indices

Etape 2 : Combien de warrants faut-il acquérir pour vous couvrir contre une baisse de l'indice ? Nombre de warrants à acquérir = (Nombre d'indices x parité) / Delta = 31 250 Put CAC 6400

Etape 3 : La quotité étant fixée à 100, vous faites l'acquisition de 32 300 Put warrant à 3,15 euros soit pour un montant de 98595 euros.

Bonne anticipation, le CAC 40 perd 10 %.
Il vaut 5760 points à l'échéance
Mauvaise anticipation, le CAC 40 gagne 5 %.
Il vaut 7360 points à l'échéance
Votre portefeuille a perdu 10 % soit une valeur de 100 000 eur.

Votre position sur le put warrant occasionne un gain de 6,4 eur calculé ainsi : (6400 - 5760) / 100 = 6,4 eur. Votre profit net est de
6,4 x 32 300 = 206 720 eur.
Votre portefeuille a gagné 5 % soit une valeur de 50 000 eur.

Votre position sur le put warrant occasionne une perte égale à 32 300 x 3,15eur = 101 745 eur.

D'un côté, votre portefeuille s'est accru de 50 000 eur, de l'autre la mauvaise anticipation de votre position sur put warrant, vous fait perdre 101 745 eur.
La variation de votre position est largement positive car les pertes de votre portefeuille sont compensées par les gains réalisés sur le warrant (206 720 - 100 000 = 106 720 eur). Votre portefeuille n'est pas protégé, votre perte s'élève à 51 745 eur.
(50 000 - 101 745 = 51 745 eur)

Attention !

Cet exemple est volontairement simplificateur. Il est présenté à titre indicatif. Dans la réalité, l’utilisation des warrants est complexe. L’investisseur ne doit jamais perdre de vu, qu’il s’agit d’un produit risqué.

Profitez de l'effet de levier

Vous cherchez à dynamiser votre portefeuille, l’un des premiers intérêts du warrant, est son effet de levier. Pourquoi acheter un warrant plutôt que son sous-jacent ? Grâce à l’effet de levier, le warrant permet de profiter d’un mouvement du marché (actions, paniers d’actions, devises, indices, etc.) à la hausse tout en offrant une performance plus élevée que son sous-jacent.

Evolution favorable => Performance du warrant > Performance du support

Et inversement.

Attention !

Si à la hausse le potentiel de gain est illimité, à la baisse le warrant peut perdre toute ou partie de sa valeur. En effet, en cas de mauvaise anticipation, la sanction est sévère. Toutefois, le risque de perte est, dans le pire des cas, limité à votre mise de départ.

Profitez de l'effet de levier : cas pratique

Situation 1

- Vous êtes convaincu d’une hausse future de l’indice CAC 40, profitez de l’effet de levier sur cet indice

Vous achetez un Call CAC 40 pour profiter de l’effet de levier

Niveau du CAC 40 : 6 400 points
Prix d’exercice : 6 600 points (avec 1 point de base = 1 eur, un tick
Echéance :31/12/2000
Cours du warrant : 13 euros
Parité : 1/10, il vous faut acheter 10 warrants pour avoir le droit d’exercer 1 indice
Quotité : 10

Votre achat de call warrant vous coûte = 10 x 13 eur = 130 eur

A l’échéance le CAC 40 est à 6800 points, à 20 eur

De combien est votre gain ? A l’échéance, le call warrant vaut :
20 x 10 (Parité) = 200 eur
vous l’avez acheté pour 130 eur
votre gain est de 70 eur par warrant

Performance = 53,85 %

Au lieu d’acheter un Call CAC 40, vous êtes investisseur sur l’indice CAC 40 à 6200 points.
Quel est votre gain ?
6800 – 6 400 = 400 eur
Performance = 6,25%

Effet de levier = (6,25%/53,85%) = 11,6 L’effet de levier du warrant vous a permis de multiplier par plus de 11, la performance de l’investissement en warrant par rapport à un achat direct de l’indice CAC 40.

Situation 2 – Que se passe t-il si votre anticipation de hausse ne s’est pas vérifiée ?

A l’échéance, le CAC 40 est à 6000 points à 8 euros

Le CAC Perd 6,25 %
A combien s’élève votre perte ?
A l’échéance, le call warrant vaut zéro.
On se situe en effet an dehors de la monnaie c’est-à-dire que le cours de l’actif sous-jacent (6000 points) est inférieur au prix d’exercice (6600 points).
Or, vous l’avez acheté pour 13 x 10 = 130 euros
Votre perte est donc de 130 eur par warrant

Performance est donc nulle
Effet de levier = 0

A l’échéance, le sous-jacent est à 6 000 points soit en dessous du prix d’exercice (6 600). La sanction est sévère, vous perdez 100% de votre investissement.

Dégagez des liquidités

Comment dégager des liquidités grâce aux warrants ?

Vous détenez un portefeuille d’actions et vous avez besoin de fonds pour investir sur un autre titre. Les warrants vont vous permettre de dégager des liquidités de votre portefeuille actions tout en restant exposé sur les valeurs détenues.

Le principe est simple : vous remplacez partiellement ou en totalité votre portefeuille d’actions (sous-jacent) par un portefeuille de warrants correspondant. En clair, cela revient à solder votre position en actions et à réinvestir une partie des liquidités dégagées au comptant (c’est-à-dire à débit immédiat) en warrants.

Quand recourir à cette technique ?

Si un titre a progressé fortement et que vous anticipez une chute de son cours, vous pouvez procéder à une vente de vos titres et un achat du put correspondant. Le solde pourra être placé en produit de trésorerie.

Si vous disposez de liquidités et anticipez la hausse d’un titre, vous pouvez acheter le call warrant correspondant pour 10 € et placez les 40 eur restants en produits de trésorerie. Vous réduisez ainsi le risque de perte à 10 eur seulement.

Dégagez des liquidités : cas pratiques

Vous disposez d’un portefeuille d’actions et souhaitez dégager des liquidités pour investir sur d’autres valeurs, sans augmenter la somme globale de votre investissement.

Objectif : Substituer 300 actions TotalFina par l’achat d’un Call warrant Total Fina

Vous achetez un call warrant à 1,5 euros
Cours du sous-jacent : 168,9 euros
Prix d’exercice : 200 Euros
Maturité : 31/12/2000
Echéance : 31/12/2000
Quotité : 500
Parité : 10
Delta : 0,4 %

Marche à suivre pour dégager des liquidités

Etape 1 : Combien de warrants faut-il acheter ?

Une formule très simple permet de répondre à la question : (Nombre d’actions x Delta) / Parité = 7 500 warrants

Etape 2 : Vous vendez vos 300 titres TotalFina au prix de 168.9 eur et récupérez 50 670 euros

Etape 3 : Pour garder la même exposition que votre portefeuille initial, vous achetez 7 500 Call warrants TotalFina au prix de 1,5 euros soit un montant total de 15 000 euros.

Etape 4 : Vous avez dégagé 39 420 euros de liquidités que vous pourrez réinvestir sur d’autres titres, tout en conservant la même exposition en actions mais avec un degré de risque plus important.

Attention !

- Quand le warrant s’approche de l’échéance, la liquidité se réduit fortement.
- La cotation du warrant s’arrête en général 1 semaine (voir plus) avant l’échéance
- Les banques ne livrent que très rarement les titres, elles préfèrent donner la différence en espèces.

Lexique

A La Monnaie
Un warrant est dit « à la monnaie » lorsque le cours du sous-jacent est proche de son strike.

Bandes De Bollinger
Les Bandes de Bollinger sont des canaux d'évolution tracés de part et d'autre de la moyenne mobile. Ils sont calculés en ajoutant (bande supérieure) ou en soustrayant (bande inférieure) à la moyenne mobile la valeur de l'écart type des cours du titre calculée sur la même période que la moyenne mobile. Plus la volatilité d'un titre augmente, plus les bandes s'écartent.

Bid Only
Un warrant est dit « bid only » lorsque l’émetteur n’assure plus qu’une position d’acheteur de ce warrant. Autrement dit, la totalité de l’émission est sur le marché. Si vous détenez un warrant devenu bid only, vous pouvez le vendre à l’émetteur, qui doit respecter son contrat d’animation et rester à l’achat (bid) sur le marché. En tout état de cause, il est fortement déconseillé d’acheter un warrant bid only, car son prix devient totalement déconnecté de l’évolution du support ; vous risquez de le payer à un prix bien supérieur à sa valeur réelle.

Bon De Souscription
Comme le call warrant sur action, un bon de souscription (BS) est un titre qui donne le droit à son détenteur d’acheter, jusqu’à la date d’échéance, une action à un prix d’exercice fixé. A la différence du warrant, le BS est émis par la société émettrice des actions et donne lieu à la création de nouvelles actions.

Call Warrant
Un call warrant est un titre qui donne le droit (et non l’obligation) à son détenteur d’acheter, jusqu’à la date d’échéance, l’actif sous-jacent au prix d’exercice.

Carnet D'ordre
La carnet d'ordre, que vous retrouvez notamment chez votre E-broker, matérialise la rencontre de la demande et de l'offre pour un actif : y figurent principalement les 5 meilleures offres et 5 meilleures demandes, ainsi que les dernières transactions effectuées.

Contrat D'animation
Les banques émettrices de warrants sont liées par un contrat d'animation (en anglais Market Making), à travers lequel elles s'engagent à assurer la liquidité de leurs warrants par une présence acheteuse et vendeuse sur le marché.

Cours
Le cours d’un warrant, également appelé prime du warrant, est le prix auquel vous pouvez acheter ou vendre un warrant sur le marché.

Cours Stop
Les warrants étant des produits à effet de levier, donc risqués, tout investissement doit être effectué avec un objectif de sortie quantifié à la hausse, mais aussi à la baisse ( cours stop ou stop loss ).
Dès qu'un warrant vous est conseillé par NetWarrant, nous vous indiquons non seulement un objectif de cours sur ce warrant, mais aussi le niveau de perte à partir duquel il est souhaitable de revendre le warrant afin de limiter cette perte.

Couverture
La couverture consiste à protéger votre position en actif sous-jacent contre le risque de variation des cours, en utilisant des Put warrants. Une couverture peut être statique, c’est-à-dire non modifiée en fonction des variations du cours du sous-jacent, ou dynamique (dite en delta neutre) : dans ce cas, l’opérateur fait évoluer sa position en warrants en fonction de mouvements de cours du sous-jacent, de façon à ce que la perte sur la position en sous-jacent soit toujours compensée par le gain sur la position en warrants. Cette stratégie dynamique est efficace mais coûteuse en frais de courtage.

Dans La Monnaie
Un call (put) warrant est dit « dans la monnaie » lorsque le cours du sous-jacent est supérieur (inférieur) au strike.

Date D'émission
La date d'émission d'un warrant est la date à laquelle le warrant devient théoriquement négociable en bourse. En effet, quelques jours peuvent s'écouler entre la date d'émission d'un warrant et sa date de première cotation (c'est-à-dire la date à partir de laquelle vous pouvez acheter et revendre le warrant en bourse). Au préalable, le warrant aura reçu un visa de la COB et aura été admis à la cote par Paris Bourse.

Delta
Le delta indique la variation absolue du prix d’un warrant pour une variation d’un euro du prix de son sous-jacent. Un delta, non corrigé de la parité, de 0,6 signifie que si le cours du sous-jacent augmente (ou baisse) d’un euro, le cours d'un warrant de parité 10 augmente (ou baisse) de 0,06 euro. D’un point de vue mathématique, il est égal à la dérivée première du prix du warrant par rapport au cours du sous-jacent.

Dividende
Le pricing d'un warrant sur action doit intégrer les dividendes versés au cours de la vie du warrant, le cours de l'action s'ajustant théoriquement du montant des dividendes versés. NetWarrant s’appuie sur les dividendes historiquement versés pour déterminer le montant de dividendes à utiliser dans le pricer ainsi que sur l'historique des dates de paiement.

Echéance
L'échéance, ou encore maturité, est la date à laquelle expire le droit d’exercer un warrant. Concrètement, six jours ouvrés avant cette date, le warrant n’est plus négociable en bourse. Le warrant peut alors être exercé si il possède de la valeur intrinsèque. Dans les autres cas, il ne vaut plus rien. Sur la page d’accueil site, vous trouverez un lien vers l’ensemble des warrants qui arrivent à échéance dans les deux semaines suivantes, classés par code sicovam.

Effet De Levier
L'effet de levier, ou encore levier, mesure, à une date donnée, combien de fois il est possible de répliquer une position en sous-jacents avec un investissement en warrants.
Mathématiquement, effet de levier = cours du SJ / (cours warrant * parité).
L’effet de levier mesure donc le rapport d’amplitude entre les variations d’un warrant et celles de son sous-jacent. Cet indicateur est peu exploitable en tant que tel ; en multipliant le levier par le delta du warrant, on obtient l'élasticité, également appelée Gearing ou Omega.

Elasticité
Elasticité (aussi appelé Omega ou Gearing ) = effet de levier * delta. L'élasticité mesure la variation en pourcentage du prix du warrant pour une variation de 1% du prix du sous-jacent. Une élasticité de 3 signifie qu’une hausse de 1% du prix du sous-jacent entraînerait une hausse de 3% du prix du warrant.

Emetteur
Banque émettrice du warrant, qui s’est engagée sur un contrat d’animation de marché.

Emission
L’émission de warrants, qui peut intervenir quelques jours avant la date de première cotation, se produit à une date appelée « date d’émission » et pour un nombre déterminé de warrants, appelé « taille d’émission ».

En Dehors De La Monnaie
Un call (put) warrant est dit « en dehors de la monnaie » lorsque le cours du sous-jacent est inférieur (supérieur) au strike.

Fixing
Par opposition aux warrants qui cotent en continu, les warrants qui cotent au fixing ont un prix qui n’est défini que deux fois par jour, à l’ouverture et à la clôture. Les warrants qui cotent au fixing sont peu nombreux et disparaissent petit à petit.

Fourchette
Visible sur le carnet d’ordres, la fourchette représente l’écart entre le prix demandé et le prix offert. Elle constitue plus précisément les meilleures limites du carnet d’ordres.

Gamma
Le gamma mesure l’impact d’une variation d’un euro du prix du sous-jacent sur le delta. D’un point de vue mathématique, il est égal à la dérivée seconde du prix du warrant par rapport au cours du sous-jacent.

Gearing
Cf. Elasticité.

Grecques
Les grecques sont des ratios mesurant la sensibilité du prix d’un warrant aux variations des éléments constitutifs de sa valeur. Afin de permettre la comparaison entre les warrants, les tableaux NetWarrant expriment les grecques non corrigées de la parité. En revanche, les grecques indiquées dans les pricers peuvent être corrigées de la parité, afin de mesurer directement l’impact des différents paramètres sur le cours de la valeur.
Voir aussi les différentes grecques : delta, gamma, omega, rho, theta, vega.

Investissement Minimal
Puisqu’il a une quotité, un warrant exige un investissement minimal, égal au dernier cours du warrant multiplié par sa quotité : Investissement minimal = cours * quotité

Levier
Cf. Effet de levier

Maturité
Cf. Echéance

Momentum
Le Momentum est un indicateur de tendance. Il est simplement le résultat de la différence entre le cours d’une action à l'instant t et le cours à l'instant (t-n), n étant un nombre de séances de bourses paramétrable. NetWarrant utilise un Momentum à 9 jours.
Le Momentum s'analyse sur le principe de la convergence / divergence: s'il y a une convergence entre le comportement de la courbe de l’action et celle du Momentum, (c’est-à-dire si elles sont toutes les deux croissantes ou toutes les deux décroissantes), alors la tendance est validée. S'il y a une divergence entre les deux courbes (l'une croissante, l'autre décroissante), alors un retournement de tendance est à prévoir.

Moyenne Mobile
La Moyenne Mobile, en anglais Moving Average, est une courbe calculée à partir des moyennes des cours d'une valeur, sur une période donnée. Par défaut, NetWarrant indique la moyenne mobile sur 20, 50 et 100 jours. Généralement un cours d'une action évoluant sous les moyennes mobiles longues est interprété comme la marque d'une tendance baissière (et vice versa). Les croissements de moyenne mobile sur différentes périodes sont aussi analysés comme des signaux d'achat ou de vente.

Objectif De Cours
Afin de déterminer la rentabilité attendue d’un investissement en warrants, l’objectif de cours doit être accompagné d’une date estimée de réalisation de cet objectif.
Dès que la valeur considérée a fait l’objet d’une analyse, NetWarrant renseigne ces champs avec ses propres estimations.

Omega
Cf. Elasticité.

Option
Une option est un contrat d’achat (call) ou de vente (put) donnant le droit d’acheter (ou de vendre) un actif sous-jacent à un prix convenu. Les options sont animées par des « market makers » sur un marché principalement professionnel organisé par Monep SA. Les options portent sur des indices et/ou certaines actions. A la différence des warrants, une option call peut être vendue, exposant le vendeur à une perte potentielle infinie. Des appels de marge sont organisés pour couvrir les positions vendeuses d’options.

OST
OST (Opération sur titre) est l’expression retenue pour décrire des opérations telles une division du nominal, une distribution gratuite d'actions, ou encore un détachement de bons de souscription. Les OST sont susceptibles d'entraîner des ajustements de cours.
En cas d'OST sur une action support de warrant, l'Emetteur modifie généralement les caractéristiques du warrant (parité, prix d'exercice) afin d'assurer la continuité du cours du warrant.

Parité
La parité, qui varie en fonction des sous-jacents, représente la quantité de sous-jacent sur laquelle porte le warrant.

Point Mort
Le point mort représente le cours que doit atteindre le sous-jacent pour que le porteur du warrant ne soit ni gagnant ni perdant. A échéance, le point mort d’un call (put) est égal au prix d’exercice plus (moins) le prix du warrant ajusté de la parité.

Premium
Le premium exprime, à un instant donné, le pourcentage de hausse que doit effectuer le cours du sous-jacent pour que le warrant atteigne son point mort.

Prime
Cf. Cours

Prix D'exercice
Cf. Strike

Profondeur
Deux paramètres permettent de juger la profondeur du marché d’un warrant particulier : les quantités achetées et offertes par le teneur, ainsi que l’importance des volumes de transactions effectuées.

Put Warrant
Un put warrant est un titre qui donne le droit (et non l’obligation) à son détenteur de vendre, à la date d’échéance, l’actif sous-jacent au prix d’exercice.

Quotité
La quotité est le nombre minimal de warrants que l’on peut acheter. Il n’est possible d’acheter ou de vendre qu’un nombre de warrants qui soit un multiple de cette quotité.

Rho
Le facteur rho mesure l’impact, certes limité, des taux d’intérêts sur le prix des warrants : des taux d’intérêts élevés augmentent le prix des call warrants, et réduisent le prix des put warrants.

RSI
Le RSI (Relative Strengh Index) est un indicateur exprimé en pourcentage, qui oscille toujours entre 0% et 100%. On distingue une zone basse en dessous de 30%, appelée zone de survente, une zone haute au dessus de 70% appelée zone de surachat, et une zone neutre située entre ces deux zones.
Il s'obtient à partir du calcul suivant : RSI= 100 - (100/(1 +H/B), avec
H = Total des Hausses sur les 14 séances précédentes.
B = Total des Baisses sur les 14 séances précédentes.
Lorsque le RSI est en zone de surachat, cela signifie que le cours de l’action a trop progressé par rapport à ses variations récentes et qu’une correction à la baisse est à attendre. Un signal de vente est généralement lancé lorsque l’indicateur quitte la zone de survente et qu’il passe en dessous de la barre des 70% pour rentrer en zone neutre.
Lorsque le RSI est en zone de survente, cela signifie que le cours de l’action a trop baissé par rapport à ses variations récentes, et qu’une hausse du cours est à attendre. Un signal d’achat est généralement lancé lorsque l’indicateur quitte la zone de survente et qu’il passe au dessus de la barre des 30% pour rentrer en zone neutre.

Sous-jacent
Cf. Support

Stop Loss
Cf. cours stop.

Strike
Le strike, ou prix d’exercice, représente le prix auquel le détenteur d’un call (put) a le droit d’acheter (de vendre) le sous-jacent. Il est libellé dans la même devise que le sous-jacent.

Style
Un warrant peut être de style Américain (c'est-à-dire exerçable à tout moment) ou de style Européen (c'est-à-dire exerçable uniquement à l'échéance).

Support
Le support, aussi appelé sous-jacent, est l’actif financier auquel le warrant est lié. Il peut être, par exemple, une action, un panier d’actions, un taux de change, un indice boursier ou le prix du baril de pétrole (brent).

Taille D'émission
La taille d'émission représente le nombre de warrants que l'émetteur met en vente sur le marché. Pendant la durée de vie d'un warrant, l'émetteur peut créer de nouveaux warrants ayant les mêmes caractéristiques, augmentant alors la taille de l'émission. Cette procédure de nouvelle émission d'un warrant est notamment celle que suivra un émetteur pour éviter qu'un warrant demeure bid-only.

Taux Sans Risque
Le taux sans risque correspond au taux de rémunération d’un placement non risqué, et est approché par le taux des instruments de financement de l'Etat. Le taux sans risque utilisé dans le pricer NetWarrant est de même durée que le warrant. Ce taux est obtenu par interpolation des taux actuariels des BTF (Bons du Trésor à taux fixe et intérêts précomptés), BTAN (Bons du Trésor à taux fixe et intérêts annuels) et OAT (Obligations Assimilables du Trésor).

Teneur De Marché
Le rôle de teneur de marché (en anglais Market Maker) est assuré par l’émetteur du warrant. Ce-dernier doit en permanence garantir la liquidité de ses produits, c'est-à-dire coter un prix demandé (ask) et un prix offert (bid).

Theta
Le theta mesure, toutes choses égales par ailleurs, la sensibilité du cours d’un warrant à l’écoulement du temps. Plus le warrant est proche de l’échéance, plus le theta est élevé. Le Theta dépend également de la position du strike par rapport au cours du sous-jacent, les warrants à la monnaie ayant le theta le plus élevé.

Type
Un warrant peut être de type Call (option d'achat) ou de type Put (option de vente).

Valeur Intrinsèque
La valeur intrinsèque d’un call est la différence, positive ou nulle, entre le cours du sous-jacent et le strike, et inversement pour un put. Cette différence doit être ajustée de la parité du warrant.

Valeur Temps
La valeur temps d’un warrant est égale à la différence entre son prix et sa valeur intrinsèque. Elle dépend notamment de la volatilité et du temps qui reste à courir avant l’échéance.

Vega
Le vega mesure l’impact d’un changement de volatilité sur le prix d’un warrant. Un vega, non corrigé de la parité, de 0,3 pour un warrant de volatilité 40% et de parité 10 signifie que si la volatilité passe à 41%, le cours du warrant progresse de 0,03 euro.

Volatilité
La volatilité est une mesure de l’amplitude et de la fréquence des variations de cours d’un sous-jacent, pendant une période déterminée, rapportée à une base annuelle.
On distingue volatilité historique et volatilité implicite, deux notions dont vous trouverez les définitions dans ce glossaire.

Volatilité Historique
La volatilité historique mesure les fluctuations historiques du cours d’un sous-jacent, sur une période donnée. Les volatilités historiques indiquées par NetWarrant sont calculées sur 100 jours, soit environ 5 mois.

Volatilité Implicite
La volatilité implicite reflète les anticipations des marchés financiers sur l’évolution future du cours d’un sous-jacent.
Chaque émetteur détermine pour chacun de ses warrants le niveau de volatilité implicite avec lequel il le valorise.

Warrant
Un warrant est un titre qui donne le droit (et non l'obligation) à son détenteur d'acheter ou de vendre un actif sous-jacent (par exemple une action), à un prix déterminé et jusqu'à une date définie. Voir aussi les définitions de "Call Warrant" et "Put warrant".

Warrant Américain
Un warrant américain peut être exercé à n’importe quel moment. La quasi-totalité des warrants côtés à Paris sont de type américain.

Warrant Européen
Un warrant européen ne peut être exercé qu’à son échéance.