L'indice Nikkei 225

Développé le 16 mai 1949, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, l’indice NIKKEI devait à l’origine fournir aux financiers de l’économie japonaise en reconstruction, les moyens de suivre les performances du marché japonais.

Particularités de l’indice Nikkei 225

Inspiré du Dow Jones, le Nikkei fait l’objet d’une cotation non pondérée. Il est composé de 225 valeurs regroupant des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.

Ce baromètre mesure la performance des 225 actions japonaises.

Le Nikkei 225 ne joue qu’un rôle d’indicateur de référence régional et de support pour les produits dérivés.

L’indice Nikkei 225 est relativement déconnecté des autres indices internationaux en raison de ses horaires d’ouverture de la Bourse de Tokyo c’est-à-dire entre la clôture de Wall Street et l’ouverture des marchés européens.

Fin 1999, 1 859 sociétés y sont représentées

La capitalisation boursière de l’indice Nikkei 225 représente 3 454 milliards de dollars au 30 août 1999 soit 4 fois la capitalisation de la Bourse de Paris mais seulement ¼ de celle de New York.

Les secteurs les plus représentés sont la chimie, l’électricité, l’agroalimentaire, les biens d’équipement et les métaux non ferreux.